À l'assaut du Turini !

9 janvier 2019 - 12:15

Paris-Nice s’aventure sur un terrain connu – mais plutôt des pilotes que des grimpeurs – en proposant le col de Turini, passage obligé du Rallye Monte-Carlo, aux principaux prétendants à sa 77e édition. C’est une première pour la Course au soleil, mais pas pour le peloton, puisque le Tour de France s’est hissé à trois reprises en haut des 1 607 m de ce col de légende en 1948, 1950 et 1973. Le nom des hommes passés alors au sommet (Louison Bobet, Jean Robic, Vicente Lopez Carril) donne une idée assez juste du calibre de ceux qui devraient s’illustrer lors de cette « spéciale » conclue par 15 km d’ascension à 7,3 % de moyenne. La côte de Pelasque, où s’entraînent régulièrement les nombreux coureurs résidant dans les environs, servira de rampe de lancement aux plus ambitieux dans cette avant-dernière étape avant l’arrivée à Nice.

L’autre moment clef de cette édition sera sans doute le contre-la-montre de 25,5 km organisé le cinquième jour autour de Barbentane (Bouches-du-Rhône) au cœur du joli massif de la Montagnette. En dépit d’une côte conduisant à la pittoresque abbaye Saint-Michel-de-Frigolet à mi-course, c’est un parcours pour spécialistes qui devrait affiner les positions deux jours avant le Turini.

Pour le reste, le parcours concocté par François Lemarchand et qui s’élancera du département des Yvelines pour la 10e année consécutive, marque un retour au classicisme, où chaque type de coureur pourra trouver son bonheur. Trois voire quatre étapes semblent promises aux sprinteurs. L’Australien Caleb Ewan sera de ceux-là, de même qu'Arnaud Démare, Dylan Groenewegen, Alexander Kristoff et Mark Cavendish qui se souviendra sans doute à Brignoles d’une victoire d’étape sur le Tour en 2009, même si l’étape du jour devrait aussi convenir aux puncheurs. Ces derniers devraient encore trouver à s’exprimer dans la 4e étape, qui conduira le peloton des eaux de Vichy jusqu’aux terrains bosselés des vignobles de Condrieu et la ville de Pélussin. En 1983, le club de cette petite localité, cher à Pierre Rivory et à Gilles Mas, dominait le cyclisme amateur français et aligna même une équipe pro dans Paris-Nice. Un retour aux sources donc.

Au lendemain du Turini, le bouquet final proposé aux favoris sera identique à celui qui, l’an dernier, avait permis à Marc Soler de s’imposer sur la Promenade des Anglais. L’équipe Movistar entend bien défendre son titre avec une formation de haute volée, où Nairo Quintana épaulera le tenant. Mais la concurrence s’annonce rude et le plateau très relevé puisque Simon Yates, deuxième l’an dernier avant de triompher sur la Vuelta, Romain Bardet, Tony Gallopin, Miguel Angel Lopez ou Tim Wellens sont aussi annoncés.

 

Les étapes de Paris-Nice 2019:

Dimanche 10 mars, 1ère étape : Saint-Germain-en-Laye > Saint-Germain-en-Laye, 138,5 km
Lundi 11 mars, 2ème étape : Les Bréviaires > Bellegarde, 163,5 km
Mardi 12 mars, 3ème étape : Cepoy > Moulins/Yzeure, 200 km
Mercredi 12 mars, 4ème étape : Vichy > Pélussin, 210,5 km
Jeudi 14 mars, 5ème étape : Barbentane > Barbentane, 25,5 km (clm individuel)
Vendredi 15 mars, 6ème étape : Peynier > Brignoles, 176,5 km
Samedi 16 mars, 7ème étape : Nice > Col de Turini La Bollène-Vésubie, 181,5 km
Dimanche 17 mars, 8ème étape : Nice > Nice, 110 km

Les 23 équipes sélectionnées

Conformément au règlement de l’Union Cycliste Internationale, les dix-huit équipes UCI WorldTeams suivantes sont engagées d’office :

AG2R LA MONDIALE

ASTANA PRO TEAM

BAHRAIN – MERIDA

BORA – HANSGROHE

CCC TEAM

DECEUNINCK – QUICK-STEP

EF EDUCATION FIRST

GROUPAMA – FDJ

LOTTO SOUDAL

MOVISTAR TEAM

MITCHELTON – SCOTT

TEAM DIMENSION DATA

TEAM JUMBO-VISMA

TEAM KATUSHA ALPECIN

TEAM SKY

TEAM SUNWEB

TREK-SEGAFREDO

UAE TEAM EMIRATES

En plus de ces dix-huit équipes, les organisateurs ont délivré les invitations suivantes :

COFIDIS, SOLUTIONS CREDITS

DELKO MARSEILLE PROVENCE

DIRECT ENERGIE

TEAM ARKEA – SAMSIC

VITAL CONCEPT – B&B HOTELS

PARIS-NICE CHALLENGE

Après trois superbes premières éditions, Paris-Nice Challenge sera de retour samedi 16 mars 2019 à la veille de l’arrivée de la course professionnelle. Cette randosportive, au cœur de l’arrière-pays niçois, est le premier grand rendez-vous de la saison. Elle proposera aux cyclistes amateurs d’emprunter le parcours de la dernière étape de Paris-Nice, 24h seulement avant le peloton professionnel.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Paris-Nice

Partenaires de Paris-Nice

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus